Contact Us

Send CAPAL a message! Please include your email address so that we can respond.

Contactez nous

Envoyer un message à l'ACBAP! S'il vous plaît inscrire votre adresse courriel pour nous permettre de répondre.

 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

programme

Programme préliminaire

ACBAP17 : Fondements et futurs : réflexions critiques sur les passés, les présents et les possibilités de la bibliothéconomie académique

 CAPAL/ACBAP

Assemblée annuelle – Du 30 mai au 1er juin 2017

Congrès des sciences humaines 2017

Université Ryerson, Toronto, Ontario

Nous sommes heureux de présenter le programme préliminaire pour la conférence annuelle 2017 de l’Association canadienne des bibliothécaires académiques professionnels (ACBAP) / Canadian Association of Professional Academic Librarians (CAPAL).

Atelier préconférence — (demi-journée) 29 mai 2017

Exploration de la théorie critique dans les travaux de recherche et d’érudition

 Animation : Tami Oliphant, Ph. D., professeure adjointe, École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Université de l’Alberta

Fédération des sciences humaines Réception du recteur

Jour 1 - 30 mai 2017

Inscription

Bienvenue et observations préliminaires

Allocution d’ouverture :

Harsha Walia : « Comment les lieux et les espaces du savoir institutionnel peuvent servir aux mouvements sociaux? »

Harsha Walia est une activiste sud-asiatique ayant une formation en droit. Elle est l’auteure du livre primé Undoing Border Imperialism. Depuis deux décennies, elle s’implique dans des organisations communautaires incluant No One Is Illegal, Anti-Capitalist Convergence, Defenders of the Land, et le comité de la marche commémorative des femmes du 14 février.

Pause

Séance 1A : Les futurs des bibliothèques académiques

« Voir la forêt cachée par l’arbre sur Mars : repenser l’idéologie de la “Bibliothèque de l’avenir” » Michael Dudley (bibliothécaire des services publiques à l’Université de Winnipeg)

« Les prédictions sur l’avenir de la bibliothèque universitaire à l’interne comme à l’externe » John Bolan (bibliothécaire de référence et d’enseignement à la bibliothèque de droit Bora Laskin des bibliothèques de l’Université de Toronto)

« Le maintien d’un avenir : une théorie axée sur l’action présente et la réflexion future » Joel Burkholder (bibliothécaire de référence et d’enseignement à Penn State York) et Jeremy McGinniss (directeur de bibliothèque à l’Université Clarks Summit)

Séance 1B : Les méthodes empiriques critiques dans le dialogue

« Se comprendre en tant que chercheurs : réflexions critiques sur un sondage national » Selinda Berg (responsable des services d’information, bibliothèque Leddy, Université de Windsor); Kristin Hoffmann (bibliothécaire associée, services de recherche et d’enseignement, Université Western Ontario); Denise Koufogiannakis (bibliothécaire universitaire associée à l’Université de l’Alberta)

« Mesurer une fois, analyser deux fois : dialogue sur les données quantitatives » Carol Leibiger (professeure agrégée et coordonnatrice de la maîtrise de l’information des bibliothèques universitaires de l’Université du Dakota du Sud); Alan W. Aldrich (professeur agrégé et bibliothécaire des services d’enseignement des bibliothèques universitaires de l’Université du Dakota du Sud)

« Notre histoire : l’identité des bibliothécaires universitaires canadiens » Eva Revitt (bibliothécaire des communications et des sciences administratives et politiques de l’Université MacEwan) et Amy Kaufman (responsable de la bibliothèque juridique de l’Université Queen’s)

Dîner

Séance 2A : La nature changeante de la BSI

“Les bibliothécaires universitaires et le doctorat” Michael Ridley (Bibliothécaire et directeur intérimaire du programme d’études pratiques de première année [FYS] à l’Université de Guelph)

« De la “bibliothèque” à la science de “l’information” : le défi de la reconnaissance professionnelle au sein de notre profession » Brad Eden, PH. D. (doyen des services de bibliothèque à l’Université Valparaiso)

« Parler de l’éléphant dans le salon : un examen des compétences non techniques en bibliothéconomie universitaire » Miriam Matteson (professeure agrégée à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de la Kent State University)

Séance 2B : La bibliothéconomie universitaire de l’université d’entreprise

« Consultants dans les bibliothèques universitaires : remettre en question, renouveler et approfondir le dialogue » Marni Harrington (bibliothécaire associée, Faculté des sciences de l’information et des médias, Université Western Ontario) et Ania Dymarz (responsable des services pédagogiques, Université Simon Fraser, en congé)

“Réflexions critiques : explorer les récits de bibliothéconomie de l’université d’entreprise centrée sur la recherche au Canada” Karen Nicholson (gestionnaire de la maîtrise de l’information à l’Université de Guelph)

« La manie du partage de la commercialisation : ce que les bibliothèques peuvent apprendre de l’engouement pour la consommation collaborative » Céline Gareau-Brennan (termine actuellement un double diplôme MBA/MBSI à l’Université de l’Alberta)

Séance 2C : Sur la neutralité/remise en question de la neutralité

« La bibliothèque universitaire enchantée : une critique de la position neutre et laïque de la bibliothèque » Natasha Gerolami (bibliothécaire en chef et professeure au département de communication de l’Université Huntington)

« Vers une éthique de différence : la bibliothèque pluraliste » Jacob Vangeest (diplômé de l’École de bibliothéconomie, d’archivistique et des sciences de l’information de l’Université de la Colombie-Britannique)

« Démontage de la neutralité : la nécessité de “l’explicite” » Scott Cowan (bibliothécaire des services d’information à l’Université de Windsor)

Pause

Séance 3A : La bibliothéconomie critique dans la pratique 1

« La bibliothéconomie critique dans la pratique : un cas qui justifie l’enseignement de la maîtrise de l’information et des médias » Spencer Brayton (directeur des carrefours d’apprentissage du Collège Blackburn, New York) et Natasha Casey (enseigne les communications au Collège Blackburn, Illinois)

« Relance : repenser le rôle de la bibliothéconomie universitaire dans la rédaction aux cycles supérieurs » Martha Attridge Bufton (bibliothécaire spécialisée à la bibliothèque de l’Université Carleton); Aleksandra Blake (bibliothécaire spécialisée à la bibliothèque de l’Université Carleton); Susan Tudin (bibliothécaire spécialisée à la bibliothèque MacOdrum de l’Université Carleton)

Séance 3B :

Groupe interdisciplinaire sur le libre accès en collaboration avec la Société canadienne des humanités numériques (le groupe d’experts sera annoncé sous peu)

Réception de l’ACBAP et présentation par affiches des étudiants (après les séances simultanées)

Jour 2 - 31 mai 2017

Inscription

Séance 4A : La bibliothéconomie critique dans la pratique 2

« Les obstacles sociopolitiques à l’information et le bien-être de la communauté : les implications pour la pratique pédagogique des bibliothécaires » Jeff Lilburn (bibliothécaire des services publics à l’Université Mount Allison)

« Remettre en question les hiérarchies universitaires en créant un partenariat avec les revues étudiantes : une approche communautaire » Michael David Miller (bibliothécaire de liaison pour la littérature française, l’économie, et les études LGBT à l’Université McGill) et Urooj Nizami (récemment diplômée de l’École des sciences de l’information de l’Université McGill, Montréal)

« Où sommes-nous allés et où allons-nous? Un examen de quatre décennies et demie de littérature sur l’enseignement bibliographique » Andrea Stanfield (professeure adjointe et bibliothécaire des services d’enseignement à l’Université de West Georgia à Carrollton, GA)

Séance 4 B : Les espaces des bibliothèques académiques : pouvoir, représentation et résistance 1

Groupe d’experts : « La politique de l’espace : géographie critique et la bibliothèque » Kate Adler (codirectrice des services de bibliothèque/bibliothécaire de référence principale au Metropolitan College of New York); Ian Beilin (bibliothécaire des services de recherche en sciences humaines à l’Université Columbia); Karen Nicholson (gestionnaire de la maîtrise de l’information à l’Université de Guelph)

Séance 4C : Redéfinir les rôles : la bibliothéconomie académique en transition 1

« Se réinventer : l’analyse comparative des nouveaux rôles des bibliothécaires travaillant dans une université centrée sur la recherche au Canada » Ada Ducas (responsable de la bibliothèque des sciences de la santé à l’Université du Manitoba [UM]) et Nicole Michaud-Oystryk (responsable de la bibliothèque Elizabeth Dafoe, de la bibliothèque St. John’s College et de la bibliothèque Fr. H. Drake au Collège St. Paul’s de l’Université du Manitoba)

« Les bibliothèques universitaires et les examens systématiques : un nouveau rôle dans les sciences sociales » Sarah Brown (bibliothécaire de liaison à l’Université de Waterloo) et Jackie Stapleton (bibliothécaire de liaison, École de santé publique et des systèmes de santé de l’Université de Waterloo)

« Comprendre l’ambivalence de la faculté face à l’édition savante alternative » Calin Murgu (étudiant au programme de MBSI à l’Université Western, Canada)

Pause

Séance 5A : Les études de l’esthétique et de la culture matérielle en BSI

« Études de la culture matérielle et bibliothéconomie : prendre les objets au sérieux » Lisa Levesque (bibliothécaire du repérage et de l’accès aux ressources électroniques/bibliothécaire de l’apprentissage en ligne à l’Université Ryerson)

« Comme c’est mignon! la race, le sexe, et la neutralisation en BSI » Gina Schlessleman-Tarango (bibliothécaire des services et des initiatives d’enseignement à l’Université d’État de Californie, San Bernardino)

Séance 5B : Trajectoires difficiles : carrières en bibliothéconomie académique 1

« L’impact de la mobilité professionnelle sur les décisions d’embauche pour les bibliothécaires universitaires » Marilia Antunez (professeure adjointe et bibliothécaire de liaison à l’Université d’Akron); Sean P. Kennedy (professeur adjoint et bibliothécaire de liaison à l’Université d’Akron)

« Séparés mais égaux : la campagne pour le statut académique des bibliothécaires de York de 1970 à 1975 » Patti Ryan (bibliothécaire de liaison, Université York)

« Le développement du leadership pour les bibliothécaires académiques : le maintien du statu quo? » Samantha Schmel-Hines (doyenne associée des ressources pédagogiques/directrice de bibliothèque du Collège Peninsula à Port Angeles, Washington)

Séance 5 C : La pratique professionnelle et les valeurs 1 : explorations philosophiques

« Les bibliothèques de lecture : le passé éclaire la pratique future en sciences humaines » Kathleen Kasten (responsable des sciences humaines et sociales aux bibliothèques de l’Université Stony Brook)

« En quête de philosophie de bibliothèque » Sandra Cowan (bibliothécaire de liaison pour l’anglais, les langues modernes, les études religieuses, et la faculté des beaux-arts de l’Université de Lethbridge)

Dîner

Assemblée générale annuelle pour les membres de l’ACBAP

Séance 6A : La décolonisation et la réconciliation en bibliothéconomie

Groupe d’experts : « L’ascension du mont de la réconciliation dans les bibliothèques universitaires : une étape à la fois » Deborah Lee (Nehiyaw, Haudenosaunee, Métis) est la bibliothécaire des études et des initiatives autochtones à l’Université de la Saskatchewan; Sarah McDowell (bibliothécaire de référence et responsable de la sélection des livres à la bibliothèque Robarts des bibliothèques de l’Université de Toronto); Darlene Fitcher (responsable des sciences humaines, des sciences sociales et des beaux-arts à la bibliothèque Murray de l’Université de la Saskatchewan)

Séance 6B : Trajectoires difficiles : carrières en bibliothéconomie académique 2

Groupe d’experts : « Transitions vers la bibliothéconomie » Mandissa Arlain (bibliothécaire de liaison et des communications à l’Université Ryerson), Lisa Levesque (bibliothécaire du repérage et de l’accès aux ressources électroniques/bibliothécaire de l’apprentissage en ligne à l’Université Ryerson), Alison Skyrme (bibliothécaire de liaison pour les collections spéciales et les arts à l’Université Ryerson)

Séance 6C : Le néolibéralisme et les questions d’identité

« Entre le néolibéralisme et l’identité : la bibliothéconomie universitaire et le 9 novembre 2016 » John Buschman, Ph. D. (doyen des bibliothèques universitaires à l’Université Seton Hall)

« Sur la compétence culturelle dans le monde de la bibliothèque : situer le travail personnel antiraciste à titre de politique raciale néolibérale » David James Hudson (bibliothécaire associé et chercheur-boursier en sciences de l’information à l’Université de Guelph)

« “Je ne sais pas si je compte » : les bibliothécaires universitaires handicapés dans le milieu de travail néolibéral » Joanne Oud (bibliothécaire de la technologie pédagogique et coordonnatrice de l’enseignement à l’Université Wilfrid Laurier)

Pause

Séance 7 A : La pédagogie dans le contexte politique : nouvelles bidon, post-vérité et populisme

« L’information et le populisme réactionnaire » Pascal Lupien (bibliothécaire de la recherche et de l’érudition à l’Université de Guelph) et Lorna Rourke (directrice de bibliothèque à l’Université St. Jerome’s à Waterloo)

« Nouvelles bidon : évaluer l’actualité lorsque nous sommes en désaccord sur la réalité » Jeff Knapp (bibliothécaire des communications Larry et Ellen Foster à l’Université d’État de la Pennsylvanie)

« Maîtrise de l’actualité et relativisme dans les moments “post-vérité” : nouvelles stratégies pédagogiques pour l’enseignement de l’autorité contextuelle » Andrea Baer (bibliothécaire des services d’enseignement à l’Université West Georgia)

Séance 7B : Redéfinir les rôles : la bibliothéconomie académique en transition 2

Groupe d’experts : « Vision collaborative : créer des opportunités dans la bibliothèque universitaire » Ann Ludbrook (bibliothécaire du droit d’auteur et de l’engagement universitaire, Université Ryerson); Fangmin Wang (responsable de la bibliothèque et des services de technologie de l’information, Université Ryerson); Sally Wilson (bibliothécaire des services Web, Université Ryerson)

JOUR 3 - 1er JUIN 2017

Inscription

Séance 8A : Approches critiques de la maîtrise de l’information

« Utiliser l’épistémologie sociale pour comprendre la maîtrise de l’information critique » Martin Nord (doctorant du programme de BSI à l’Université Western Ontario)

« Pratiquer avant de prêcher » : un modèle de réflexion critique pour enseigner aux bibliothécaires académiques » Sylia Vong (bibliothécaire de l’apprentissage collaboratif à l’Université du Collège St. Michael’s, Université de Toronto)

« Comment prononcez-vous pédagogie? L’évolution de la pédagogie critique et de la pratique dans l’enseignement bibliographique » Carrie Wade (directrice de la bibliothèque à l’Université Graceland à Lamoni, Iowa)

Séance 8 B : Les espaces des bibliothèques académiques : pouvoir, représentation et résistance 2

Groupe d’experts : « La pratique documentaire critique et l’enseignement supérieur : localiser des espaces de représentation et de résistance » Sofia Leung (gestionnaire du programme de l’enseignement et de l’apprentissage et bibliothécaire de liaison, études comparatives sur les médias/département de rédaction au MIT); Vani Natarajan (bibliothécaire de la recherche et de l’enseignement des sciences humaines et des études mondiales au Collège Barnard); Eamon Tewell (professeur adjoint et bibliothécaire de référence et d’enseignement à l’Université de Long Island, Brooklyn)

Séance 8 C : La pratique professionnelle et les valeurs 2 : l’accès à l’information et la liberté intellectuelle

« La subjectivité de la classification : canaliser les idées de Sandy Berman » F. Tim Knight (bibliothécaire associé et responsable des services techniques à la bibliothèque de l’Osgoode Hall Law School, Université York)

« Les bibliothèques et les Premières nations, les Métis, et les Inuits : connexions manquées? » Mary Greenshields (candidate à la MBSI à l’Université de l’Alberta)

« L’accès à l’information et l’avancement des connaissances : réflexions sur le 250e anniversaire de la loi sur la liberté d’information » Mark Weiler (bibliothécaire du Web et de l’expérience utilisateur à l’Université Wilfrid Laurier)

Pause

Allocution de clôture :

Lisa Sloniowski : « La résistance affective et les bibliothécaires universitaires »

Lisa Sloniowski est bibliothécaire associée à l’Université York, où elle est aussi l’agente de liaison pour le département de littérature anglaise. Elle est également doctorante du programme interdisciplinaire de la pensée sociale et politique de York. Lisa a récemment coorganisé un atelier de deux jours pour les bibliothécaires universitaires qui s’intéressent à la bibliothéconomie critique, coédité un numéro spécial de la revue Open Shelf sur les bibliothèques universitaires et le doctorat, et est cochercheuse dans le projet de recherche et d’archivage de la porno féministe subventionné par le CRSH. En 2016, Lisa a remporté le concours Library Juice Annual Paper pour son article Affective Labour, Resistance, and the Academic Librarian qui a été publié dans la revue Library Trends. Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée provisoirement « Collections contrariantes : les bibliothécaires et le désordre » et non, vous ne pouvez pas lui en parler.

Observations finales